Net : à chaque saison ses mots-clés

Réseau. Télé-réalité, emploi, sexe.. Retour sur un an de préoccupations d’internautes.

« Emploi », « ANPE », Assedic » : au hit-parade des mots-clés tapés sur les moteurs de recherche durant l’année écoulée, figurent presque toujours ces mots. Sur AOL, la requête « ANPE » a même occupé la première place de janvier à avril, puis d’août à décembre. Mais ce n’est heureusement pas la seule obsession des 21 millions d’internautes dont les domaines de prospection sur le Net fluctuent d’ailleurs au gré des saisons.

Ainsi, selon l’enquête que nous avons menée auprès des différents moteurs de recherche, on s’aperçoit qu’en mars, les internautes ont calculé leurs « impôts », en août et en septembre, leurs droits à la « CAF » (caisse d’allocations familiales). Hormis ces corvées administratives, ils se sont pris d’une passion dévorante, en avril et en mai, pour l’émission de télévision Nice People dont le mot est arrivé en tête des requêtes sur Yahoo !, Google et AOL. A partir de septembre, « Star Ac » a pris le relais, en accédant directement à la troisième place du classement Google. Selon Yahoo !, c’est même à elle que revient la palme d’or de la télé-réalité, devant « Nice People », « The Bachelor » et « Popstar ».

Quand ils ne regardent pas la télé, les internautes vont au cinéma : les mots « Matrix », « Harry Potter » et plus récemment « le monde de Nemo » ont été les plus plébiscités en 2003. Dans la rubrique people, les valeurs sûres des moteurs de recherche s’appellent « Eminem », « Jennifer Lopez », « Britney Spears » ou « Pamela Anderson ». Côté stars françaises, « Alizée » et « Lorie » ont raflé la mise en 2003, trahissant le jeune âge des internautes.

Dans un registre plus tragique, la mort en juillet de Marie Trintignant est le fait divers qui a le plus retenu l’attention des internautes cette année. Deuxième du classement Google en août, elle a ensuite disparu des hit-parades au profit de... « Bertrand Cantat ».

En juin, le Web est passé en mode estival : pendant deux mois, la télé-réalité, les recherches d’emploi et les incontournables corvées administratives ont cédé la place à « Air France », « SNCF », « météo » ou encore « itinéraire » (et notamment « Mappy » et « Michelin »). Sachant que, dès le mois de mai, l’internaute avait commencé à préparer ses vacances autour des mots « camping », « hôtel » ou « agences immobilières ».

En août, les mots « télécharger » et « Kazaa » (échanges de fichiers de particulier à particulier) ont fait preuve d’une belle vitalité. Tout comme le vocabulaire destiné à rompre une éventuelle solitude estivale. « Rencontre » (au singulier et au pluriel), « Caramail », « meetic » et « chat » ont fait une belle percée au mois d’août.

Le sexe, lui, est une donnée constante. Pour ce mot, il n’y a pas de saison. Star incontournable des thèmes de requête, les mots « sexe gratuit », « porno », « lingerie » ou encore « gay » sont arrivés en tête de la plupart des classements, notamment sur Lycos et Nomade. Comme l’année précédente. A tel point que certains moteurs ont fini par renoncer à les mentionner dans leurs palmarès mensuels. « On n’en finirait pas. Le sexe et, plus généralement, tout ce qu’on ne peut pas faire à visage découvert occupent toujours les dix premières places », affirme-t-on chez AOL France.

Pas de saison non plus pour les grandes ou petites économies. Les mots-clés « e-bay » (enchères sur Internet), « kelkoo » (pour comparer les prix) ou encore « lastminute » et « easyjet » (pour voyager à bon marché) ont été particulièrement recherchés en 2003. Soucieux de faire des affaires, les internautes ont également tenté de gagner de l’argent en ligne. L’année écoulée a témoigné de leur intérêt croissant pour les sites de jeux de hasard, notamment en décembre (« loto », « PMU »), ou de bourse en ligne (« boursorama »).

Enfin, coup de chapeau au « Père Noël », qui, en décembre, a battu à plate couture les « Barbie », « Lorie » et autres « Harry Potter ». Modernes, les internautes n’en perpétuent pas moins quelques traditions : comme celle, actuellement, des « cartes de voeux ». Electroniques s’entend.

Mise à jour de cette page : jeudi 8 janvier 2004
xhtml valide | dernière mise à jour du site : 12 avril 2018 | administration